Le Dharana : Porte d’entrée à la méditation

Le Tantra Vignan Bhairav (VBT) est un texte ancien qui nous enseigne comment amener l’esprit au moment présent et aux états de méditation profonde.

Son thème est souvent dharana, qui se réfère à « l’attention à un seul point » ou concentration, et qui est elle-même une porte d’entrée à la méditation.

Dharana est le sixième membre important du système de yoga. Il nous apprend à concentrer notre attention sur le moment présent.

En dharana, nous portons quelque chose à notre attention avant de nous libérer dans la pratique de la méditation (dhyana) ou du samadhi (absorption dans la félicité).

Le Tantra Vignan Bhairav

Dans le Tantra VB, tantra signifie simplement « technique ». Le livre contient 112 techniques différentes de conscience. Ce sont 112 voies guidées pour l’aspirant avec un esprit distrait pour entrer dans le domaine du samadhi, de la conscience reposante.

Ces pratiques peuvent alors s’épanouir en méditation. Vignan se réfère à la « connaissance supérieure » et vignan bhairav se réfère à un état de conscience où l’on atteint un état d’union ou de conscience élargie.

Le VBT enseigne des pratiques simples mais puissantes qui aident à fournir cette connaissance intérieure, la connaissance de l’Unitude.

La pratique du dharana nous donne la capacité de surmonter les énergies dispersées de l’esprit. Nous pouvons alors les convertir en un flux constant de conscience.

Atteindre Dharana

Dharana signifie se concentrer sur quelque chose. Ce quelque chose pourrait être un objet, comme une flamme de bougie, ou sur un mantra ou le souffle.

On demande d’abord au praticien de fixer son esprit sur un objet pour qu’il reste concentré dans le moment présent. L’état de dharana est atteint lorsque vous êtes capable de tenir un objet dans l’espace de la conscience.

Le succès de la dharana peut conduire à la dhyana, ou à une méditation plus profonde.
Le même esprit qui crée la distraction, l’insécurité, la colère, la peur et la panique peut créer le courage, la stabilité, la confiance, le calme et l’amour.

C’est la qualité de votre esprit et de ses pensées qui génère ce que vous vivez. La pratique du dharana, le sixième membre important du système du Yoga, nous aide à reprendre le contrôle de notre esprit et de nos émotions.

Le VBT nous apprend comment faire dharana – comment rassembler les ondes dispersées venant de l’esprit et les fixer en un point. Contrairement aux asanas et au pranayama, le dharana n’est pas un exercice physique. Dharana exige juste l’attention de l’esprit.

Bien qu’il y ait 112 dharanas, vous n’avez pas besoin de les apprendre tous. Choisissez un ou deux qui conviennent le mieux à votre disposition. Et vous pouvez aller plus loin avec une simple pratique de dharana, comme celle présentée plus loin dans ce blog.

L’expérience de Bhairava

Bhairava signifie se sentir connecté avec l’Esprit Universel. Bhairava est un état d’abandon, un état de grande réceptivité, où la connaissance est reçue sans aucune obstruction.

C’est un état que la conscience traverse au cours de son voyage de l’extérieur vers l’expérience intérieure. C’est l’état qui précède l’expérience de la conscience universelle.

Dans l’état de bhairava, la conscience individuelle est toujours présente, tandis que la proximité de la conscience universelle se fait sentir.

Les dharanas nous aident à nous sentir plus connectés à l’univers et les uns aux autres. Voici un dharana qui n’est pas seulement amusant mais qui s’intègre facilement dans la pratique quotidienne :

Dharana dans le ciel
Dharana

Dharana

Verset 84 : Après avoir fixé le regard continuellement sur le ciel clair, sans cligner des yeux et avec une conscience constante, la nature de Bhairava est tout de suite atteinte.

Dans cette dharana, le ciel signifie l’immensité – un espace infini et illimité. Dès que nous tournons notre regard vers l’infini, la conscience perçoit l’immensité et commence à s’y identifier.

En regardant continuellement l’infini du ciel, on commence à élargir l’esprit au-delà de ses contraintes pour ressentir la nature infinie du ciel. Cette méthode est akasha bhavana ou « contemplation sur l’immensité ».

Trop souvent, nous vivons comme des serviteurs de notre propre esprit. Tout au long de la journée, nous faisons tout ce que notre esprit nous demande de faire. Si l’esprit est inquiet, on se sent anxieux.

Si l’esprit est jaloux, la jalousie entre en jeu. Si l’esprit est mécontent, la colère peut prendre le dessus. La pratique du dharana peut continuer à nous libérer de nos propres limites et nous aider à reprendre le contrôle de l’esprit du singe.

Cet article a été publié à l’origine sur artoflivingretreatcenter.org/blog. Il a été traduit par mes soins avec leur permission.

Découvre mes Guides hyper détaillés