Yoga et Ayurveda

Les bienfaits du Yoga et de l’Ayurveda

Le yoga et l’Ayurveda sont des sciences soeurs de l’ancienne tradition du bien-être de l’Inde.

L’Ayurveda est une science pour maintenir l’équilibre du corps par le biais d’une bonne alimentation, de l’exercice, de la méditation et des herbes. Dans l’Ayurveda, il existe trois types de corps (doshas) :

  • Vata dosha qui est composé d’éther et d’air
  • Pitta dosha qui se compose de feu et d’eau
  • Kapha dosha qui est composé de terre et d’eau

Pour avoir une santé optimale, ces doshas doivent être équilibrés, en particulier votre dosha prédominant.

Quand le vata est déséquilibré, il peut y avoir de l’anxiété, de la peur, de la dépression, de l’inquiétude, de l’insomnie.

Si la pitta est déséquilibrée, nous pouvons avoir une mauvaise digestion, une mauvaise élimination, une mauvaise désintoxication. Quand le kapha est déséquilibré, nous pouvons nous sentir léthargiques, fatigués, sans énergie et sans enthousiasme.

  • Alors, comment le yoga et l’Ayurveda travaillent-ils ensemble pour nous aider à rester en équilibre ?
  • Comment le yoga aide-t-il les doshas ?

Parfois, ce à quoi nous résistons le plus dans notre pratique de yoga est ce dont nous avons besoin pour équilibrer notre dosha.

Pour réduire le vata, nous devons pratiquer d’une manière silencieuse, ancrée et systématique. L’équilibre entre force et souplesse est essentiel pour une expérience positive du vata dosha.

L’immobilité est le défi et la récompense du vata.

Le Vata a besoin d’une respiration calme, lente et profonde pour équilibrer cet élément et ne pas déséquilibrer les autres éléments. Les bonnes postures sont des postures de flexion vers l’avant.

L’énergie Pitta avance de manière impulsive. L’excès de pitta est réduit en pratiquant d’une manière sans effort, non orientée vers un but, travaillant à environ 75% de notre capacité.

Nous maintenons les postures pendant de plus longues périodes pour réduire la pitta. On ralentit. Pitta a tendance à travailler trop fort pour respirer. Travailler sans effort et en douceur tout en étant fort est le travail de Pitta.

Les flexions et les torsions vers l’avant sont très efficaces pour réduire l’excès de pitta et faire remonter le pitta bas.

Les Kaphas ont tendance à être un peu paresseux ou laxistes. « Je ne veux pas vraiment faire ce genre de chose. » Le défi pour les kaphas est de maintenir le niveau d’effort nécessaire pour réduire leur dosha.

Les Kaphas bénéficient de postures debout, debout, debout tête sur les épaules, en position inversée et dans les courbes du dos.

Les appuis-tête et les appuis-mains sont particulièrement efficaces pour réduire le kapha. Le chien en bas est une bonne posture pour réduire le kapha si quelqu’un est du côté lourd et n’est pas un praticien régulier.

Progressez vers les défis que vous devez relever, même si cela signifie faire moins ou ralentir.

Parfois, ce à quoi nous résistons le plus dans notre pratique de yoga est ce dont nous avons besoin pour équilibrer notre dosha. Les Vata aiment vraiment le vinyasa flow, mais il peut augmenter le vata.

Les gens Pitta aiment les défis et travaillent très fort en yoga alors qu’ils devraient travailler moins. Les Kapha sont difficiles d’accès au yoga.

Ils peuvent être attirés par une classe douce ou une classe réparatrice alors qu’une classe modérée peut mieux les servir.

En travaillant ensemble, le yoga et l’Ayurveda peuvent renforcer notre système et nous apporter l’équilibre dont nous avons tant besoin, malgré les obstacles que nous pouvons rencontrer dans la vie quotidienne.

Aimeriez-vous approfondir votre pratique du yoga ? Joignez-vous à notre programme de formation des enseignants de la Sri Sri School of Yoga et plongez dans le pouvoir transformateur du yoga.

Emergez comme un professeur de yoga confiant et centré sur le cœur. Postulez dès aujourd’hui !

Cet article a été publié à l’origine sur artoflivingretreatcenter.org/blog. Il a été traduit par mes soins avec leur permission.

Découvre mes Guides hyper détaillés