Yoga de l’Éveil de soi : SAY

La pratique du Yoga de l’Éveil de soi ( SAY : Self Awakening Yoga ) est un processus d’apprentissage créatif et d’expansion de votre conscience.

Comme pour tout yoga – amener l’union, passer de l’obscurité à la lumière – cette pratique permet un « désapprentissage » des vieilles habitudes et des modèles inefficaces auxquels notre corps a pu s’adapter suite à une maladie ou une blessure (physique et/ou émotionnelle) passée.

Les blessures, la maladie, la toxicité et les traumatismes font partie de la vie. Notre corps a une façon étonnante de s’adapter à la fois physiquement et émotionnellement.

Cependant, nous pouvons inconsciemment nous enfermer dans des schémas inefficaces ou peu habiles qui affectent notre façon d’être, de penser et de bouger.

Que se passe-t-il au cours d’une séance SAY ?

Au cours d’une pratique de SAY, vous vous déplacerez d’une nouvelle façon intéressante : dérouler, rouler, taper, frapper, pour n’en nommer que quelques-unes.

Le processus consiste à éveiller le prana (la force vitale intelligente qui circule à l’intérieur de toutes les formes de vie) afin d’éveiller la conscience et de déverrouiller l’un de ces modèles inutiles.

On vous encourage à être un étudiant « C » pendant les cours, pour relâcher la pression de bien faire les choses. Ceci crée un nouveau niveau de confiance en votre être par la découverte de vous-même et les enquêtes kinesthésiques. Votre propre expérience est l’enseignant.

Après qu’une grave blessure au dos m’ait laissé incapable de bouger, même de façon basique (une fracture de mes vertèbres L4), retourner à ma pratique de yoga a été une expérience effrayante au début.

Après la blessure, ma démarche de marche était celle d’un traînard, et le passage de la position assise à la position debout était lent et surveillé. Le moment venu, j’ai décidé de retourner sur mon tapis et j’ai commencé par le yoga de l’éveil de soi.

Le processus de guérison

Je me suis immergé dans un programme de 100 heures au Nosara Yoga Institute avec le créateur de SAY, Brahmanand Don Stapleton, PhD. Pendant deux semaines, nous avons pratiqué cette forme jusqu’à trois fois par jour dans des cours de deux heures.

Non seulement j’ai trouvé la liberté de lâcher prise, mais c’était comme si j’avais surchargé mon processus de guérison. Il y a plus de 100 demandes de renseignements et méditations sur le mouvement – tout, de l’accès au son primitif à la concentration sur la respiration.

Et si ?

Essayez cette simple demande de mouvement : allongez-vous sur le dos, les genoux fléchis et les pieds sur le sol. Commencez lentement à laisser vos genoux se balancer d’un côté à l’autre, un genou à la fois tombant vers le sol, répétant le mouvement encore et encore.

En cours de route, posez-vous les questions : Et si ? Et si je bougeais comme ça ? Et si je change de direction ? Et si je bougeais plus spontanément ? Et si je ralentissais ? Après quelques minutes de répétition de ce mouvement, arrêter et pause et immobilité. Remarquez les sensations.

Cette méthode d’enquête s’appelle « AS IS » – Awareness of Sensation through Internal Scanning. C’est une sensation primitive et de soutien. Simple et puissant à la fois.

Mon amour pour ce style de yoga a grandi à travers ma propre expérience. Le yoga d’éveil de soi fait maintenant partie de chaque cours que je donne.

Vous pouvez faire l’expérience de cette forme de yoga unique et accessible pendant notre Retraite de retour à la source du 10 au 16 mai 2019. Il reste encore des places disponibles, inscrivez-vous dès aujourd’hui !

Cet article a été publié à l’origine sur artoflivingretreatcenter.org/blog. Il a été traduit par mes soins avec leur permission.

Découvre mes Guides hyper détaillés