Pratyahara : La branche oubliée du Yoga

Pratyahara est souvent défini comme « le retrait conscient de l’énergie des sens ». Mais qu’est-ce que cette phrase signifie vraiment ?

Saviez-vous qu’un massage ou même des vacances à la mer peuvent être une forme de pratyahara ? Lisez ce qui suit et découvrez comment.

Pratyahara est peut-être la branche le moins comprise du système de yoga en 8 branches. Pratyahara a deux parties : créer des impressions positives pour l’esprit et éviter les impressions négatives.

Les impressions sont toutes les choses que nous absorbons par les cinq sens. Tout ce que nous voyons, entendons, touchons, goûtons et sentons.

Le but ultime du pratyahara est de nous aider à nous tourner vers l’intérieur, en créant un environnement calme, paisible et un esprit sattvique (équilibré).

Un esprit tourné vers l’extérieur – un esprit bombardé de surcharge sensorielle de la télévision à Twitter – ne peut méditer.

Nous devons apprendre à gérer notre apport sensoriel – toute l’information recueillie par nos cinq sens. En d’autres termes, ne mettez pas de la malbouffe dans votre esprit ou dans votre corps.

Pratyahara

Pratyahara

« De même qu’une tortue retire ses membres, de même quand un homme retire ses sens des objets des sens, sa sagesse devient stable. » -Bhagavad Gita

Pratyahara naturel

Il existe deux types de pratyahara : le pratyahara naturel (pensez sommeil, repos et détente) et le pratyahara qui nous vient de la pratique du yoga.

Le sommeil est un excellent exemple de pratyahara naturel. Le sommeil est l’endroit où l’âme aime se reposer et se ressourcer.

Les cinq sens sont silencieux. Les vacances et les retraites de yoga peuvent aussi être des formes de pratyahara sans effort.

La façon la plus simple de contrôler les empreintes est de les couper. Offrez-vous une retraite de yoga silencieuse. Faites une promenade dans les bois.

Pratyahara, c’est aussi éviter les impressions néfastes – comme la télévision et d’autres médias « si ça saigne, ça saigne, ça dirige ».

Au lieu de cela, cultivez de meilleures impressions. Immergez-vous dans la nature. Regardez l’immensité du ciel. Faites du yoga.

Yogic Pratyahara

En tant que cinquième membre du système de yoga, le pratyahara occupe une place centrale – un pont entre l’aspect physique du yoga, les asanas et la méditation.

Le pratyahara yogique comprend des asanas calmants, une respiration alternée des narines et des types de méditation guidée ou de pleine conscience. Un autre grand exemple de pratyahara yogic est Shavasana – pose du cadavre.

Dans la pose Shavasana, l’énergie est retirée des cinq sens. Les yeux sont fermés. Les stimuli visuels sont absents. Le corps est détendu et retourné vers l’intérieur.

Dans un monde de surstimulation, la pratique du pratyahara peut nous offrir silence, paix et repos.

Pratyahara et Ayurveda

Pratyahara signifie littéralement le contrôle de l’ahara ou de la nourriture. Ici, « nourriture » fait référence à tout ce que nous mettons dans notre corps et notre esprit, à la fois physique et mental.

Des exemples de pratyahara ayurvédique sont un régime ayurvédique, l’aromathérapie, la chromothérapie, le massage ayurvédique, la thérapie marma point, le shirodhara et le pancha karma.

Ce sont toutes des thérapies délicieuses et bénéfiques qui soutiennent le corps et l’esprit et conduisent à une relaxation profonde. Un pratyahara naturel pour le système digestif est le jeûne, ou festin, de kichadi, un super aliment ayurvédique.

Aussi inclus dans le pratyahara sont vos associations avec d’autres personnes. Comment vous sentez-vous dans votre entourage ? Vous vous sentez relevé ? Plein d’amour et de liens ? Ou vous sentez-vous abattu par la négativité et la toxicité ?

L’Ayurveda recommande la thérapie du satsang – traîner avec ceux qui sont des chercheurs de vérité centrés sur le cœur.

Résumé : Nourrissez votre tête

Pratyahara commence à la maison. Prenez conscience de la qualité des choses prises par vos cinq sens. Eteignez la télé.

Créez votre propre espace – un environnement positif qui vous restaure et calme vos sens. Nourrissez-vous d’expériences positives en contemplant l’océan, les montagnes ou le ciel bleu. Associez-vous à des gens de qualité.

Le pratyahara, c’est donc la cinquième branche du yoga et une porte vers la méditation.

Cet article a été publié à l’origine sur artoflivingretreatcenter.org/blog. Il a été traduit par mes soins avec leur permission.

Découvre mes Guides hyper détaillés