Niyamas dans la pratique du yoga

Le mois dernier, nous nous sommes penchés sur la façon de pratiquer les Yamas sur le tapis. Aujourd’hui, nous allons enquêter sur les Niyamas dans le yoga. Les Yamas sont un code de conduite social, et les Niyamas sont une norme d’éthique personnelle qu’un individu s’efforce de suivre dans le séjour spirituel du Yoga.

Shaucha (pureté)

La propreté et l’ordre dans l’environnement extérieur et votre propre propre propreté personnelle empêchent l’esprit de devenir encombré et irritable. Sur le tapis, si votre esprit devient perturbé, alors votre corps ne peut pas se concentrer sur la pratique des asanas, et toute la pratique devient perturbée.

Une compréhension plus profonde de Shaucha est de comprendre que votre corps et votre esprit s’influencent mutuellement sur le tapis et en dehors du tapis.

Il est important de prendre soin de chacun d’eux pour obtenir une asana stable et confortable. L’équilibre et la symétrie ne peuvent être atteints que si l’esprit est calme et le corps coule avec le souffle.

Shaucha sur le tapis signifie propreté personnelle et environnementale, ainsi que le calme de l’esprit.

Santosha (satisfaction)

Santosha sur le tapis signifie que votre pratique d’asanas se déroule avec une attitude détendue du corps et de l’esprit.

Accepter le corps tel qu’il est à ce moment sans se plaindre, et avoir une attitude consciente envers la pratique des asanas. Quand l’esprit et le corps sont détendus, alors chaque mouvement est joyeux et devient une expression de bonheur.

Santosha sur le tapis est un corps sans tension et un esprit joyeux, tous deux en harmonie avec la respiration.

Tapas (pénitence)

Tapas signifie accepter volontiers des conditions défavorables sans se plaindre, et ceci s’étend à votre pratique d’asana sur le tapis étant rencontré avec une attitude sincère.

Avoir de la patience et la volonté de donner à la pratique votre effort sincère. Ce type d’entraînement développera l’endurance et la résistance sur le tapis et renforcera la capacité d’endurance en dehors du tapis.

Tapas sur le tapis, c’est accepter le défi de la pratique avec une attitude sincère.

Swadhyaya (auto-évaluation)

L’auto-apprentissage sur le tapis signifie observer son attitude, son équilibre, sa symétrie et sa sincérité, et à partir de ces observations, apprendre à améliorer sa propre pratique à son propre rythme.

Swadhyaya sur le tapis signifie apprendre de l’autoréflexion.

Ishwar pranidhana (se rendre à une puissance supérieure)

Ishwar pranidhana est invité à votre pratique en lâchant 100% de toute anxiété sur le tapis. Une fois que votre effort sincère a été donné pour atteindre la symétrie et l’équilibre sur le tapis, laissez l’esprit et le corps se détendre totalement.

Cette attitude laisse tomber toute fébrilité. Il vous permet de transcender le corps dans l’immobilité et l’esprit dans un silence profond. Cela permet à la divinité intérieure de prévaloir.

Ou comme l’explique Patanjali, « Prayatna Shaithalya vAnant Samapatti bhyam ! »

Ishwar Pranidhana sur le tapis, c’est laisser la divinité intérieure être votre guide dans la pratique et permettre à la divinité de prévaloir : C’est le voyage et la destination !

En fait, il suffit de suivre un seul des Yamas ou Niyamas et tous les autres Yamas et Niyamas commenceront à se manifester. Pas seulement sur le tapis, mais aussi dans la vie.

Chaque Yama ou Niyama détient un secret pour nous conduire vers la vérité, et comme tous les fleuves fusionnent dans l’océan, chacun des Yama et Niyama nous amène au fond de la Vraie Conscience.

Asatoma sat gamay….

Cet article a été publié à l’origine sur artoflivingretreatcenter.org/blog. Il a été traduit par mes soins avec leur permission.

Découvre mes Guides hyper détaillés