3 choses que votre tapis de yoga vous dirait s’il pouvait parler

Une lettre sincère d’un tapis de yoga à un yogi

À mon cher yogi,

Namaste !

Vous et moi avons été des compagnons proches dans ce beau voyage de yoga. Aujourd’hui, je vais profiter de l’occasion pour vous dire ce que je voulais vous dire depuis longtemps :

1. C’est pas grave.

Ce n’est pas grave si tu rates ton entraînement. Je sais que parfois vous manquez votre pratique de yoga pour d’autres choses dans la vie – pour la lessive, pour une fête, pour rencontrer des amis ou pour ce dîner.

Parfois, on ne s’entraîne pas pendant quelques jours pour une raison ou une autre. Mais quand vous revenez sur votre tapis, il n’est pas nécessaire d’être inutilement dur envers vous-même ou de vous blâmer quand il vous faut plus de temps pour saisir votre pied pendant la pose du danseur, ou passer sans effort au chaturanga.

Je suis ici pour dire que ce n’est pas grave, peu importe depuis combien de temps tu es sur le tapis ou non. Même si vous pratiquez tous les jours ou tous les deux jours, ou rarement – je suis ici pour vous inviter comme vous êtes.

Vous me manquez pendant votre absence, mais je sais que les autres choses que vous faîtes vous enrichissent également. C’est une question de voyage. Il ne s’agit pas de la pose, mais de ce que vous ressentez.

2. Fais-en un jeu, je suis ton tapis magique.

En vous reposant sur moi – que ce soit par des asanas ou simplement en vous allongeant après une journée accablante – vous pouvez transformer votre fatigue mentale et physique en paix et en énergie.

Alors que vous pressez vos orteils sur moi dans votre pose du Guerrier II, j’aime voir comment je peux voir la transformation en vous et vous voir être aussi heureux qu’un enfant découvrant un nouveau jeu. N’ayez pas peur d’expérimenter.

Écoutez votre corps. Essayez de nouvelles poses. Je suis votre tapis magique, l’instrument pour vous emmener dans votre pays des merveilles.

3. Je suis ton ardoise blanche et ta meilleure amie.

Je suis ici pour vous donner l’espace d’être, de vous libérer. Roulez-moi et pratiquez – faites des mouvements à votre guise.

Vous vous sentez trop émotif ou débordé ? Lorsque vous vous étirez et que vous vous déplacez sur moi pour réaliser vos poses. Vous pouvez vous allonger sur moi et laissez défiler vos pensées.

Riez avec moi quand vous bougez avec zèle et enthousiasme dans les bons jours, et riez avec moi quand vous vous mettez face contre terre en vous défiant dans un Bakasana ou Eka Pada Galavasana.

Je suis l’espace où vous pouvez être vous-même – avec vous-même, par vous-même, pour vous-même. Bougeons et soyons ensemble en pratiquant la compassion, l’amour et la conscience à travers vos asanas, votre méditation et votre respiration.

Tout ce que je suis ici pour dire, c’est que vous pouvez me le dire et libérer tout ce qui est en vous à travers la pratique. Cependant, c’est vous qui avez besoin de votre « temps pour vous » – au repos ou à la pratique – prenez-le et donnez-le.

Avec amour,

Votre tapis de yoga

Cet article a été publié à l’origine sur artoflivingretreatcenter.org/blog. Il a été traduit par mes soins avec leur permission.

Découvre mes Guides hyper détaillés